Bangui : La CEMIR renforce les capacités des enseignants des écoles accueillant les enfants déplacés

Pendant cinq mois, entre le 29 janvier et le 15 mai 2021, la Commission Episcopale pour les Migrants et les Réfugiés (CEMIR) a mis en œuvre une activité de renforcement des capacités techniques des enseignants du préscolaire et de la fondamentale 1 des cinq (5) écoles à Bangui : Saint Joseph MUKASSA, Sacré cœur, Sainte claire, Saint Gabriel et I MANDA I GA ZO (PK5). Cette activité s’est déroulée avec l’appui technique de la Direction de la Recherche, de l’Animation Pédagogique et de la Formation Continue (DRAPFC) de l’Institut National de Recherches et d’Animation Pédagogiques (INRAP).

Au total, 53 enseignants dont (15 du préscolaire et 38 de la fondamentale 1) 24 femmes et 29 hommes ont bénéficié de cette activité qui s’est déroulée à raison d’un weekend par mois pendant 5 mois au Centre Mgr Cucherousset.

Ce renforcement des capacités des éducatrices du préscolaire a porté sur les principaux modules suivants : la préparation et l’organisation de la classe, la répartition séquentielle et la démarche méthodologique d’une fiche pédagogique, l’appui psychosocial en milieu scolaire, la psychologie de l’enfant, l’enseignement du graphisme, des comptines dites et chantées, l’activité motrice et la démarche méthodologique de l’Education Physique et Sportive, la psychomotricité fine.

Quant aux enseignants de Fondamental 1, les modules exposés et exploités ont eu trait à l’approche par compétences, la conception et l’utilisation des documents obligatoires, la psychologie de l’enfant, l’appui psychosocial en milieu scolaire ; l’enseignement de la grammaire, de l’expression écrite et orale, de la conjugaison ; l’enseignement de l’arithmétique (les nombres décimaux), de la géométrie, du système métrique ; la didactique de l’économie familiale, l’éducation à la paix.

Cette activité a connu son épilogue le samedi 05 juin 2021 à l’occasion de la cérémonie de remise des certificats de formation aux différents participants.

La CEMIR devra mettre en place un mécanisme de suivi et de l’évaluation des acquis de cette formation dans les prochains jours. « L’initiative répond aux attentes du gouvernement et un enseignant ne peut être efficace que par la formation continue », a affirmé M. SERMALE Bienvenu, Directeur de la Recherche, de l’Animation Pédagogique et de la Formation Continue lors de la cérémonie de remise des certificats de fin de formation. Au Secrétaire Exécutif National de la CEMIR, le P. Jules Martial SOH, de conclure avec un mot de remerciement aux différentes parties prenantes et de félicitation aux récipiendaires.

Patrick BOKOLNGBA

Responsable Planification Suivi et Evaluation de la CEMIR.