Un nouveau Pasteur pour le diocèse de MBAIKI

 

Le 25 avril 2021, 4e dimanche de Pâques et dimanche du bon pasteur, a été un jour tout particulier pour le diocèse de Mbaïki. Il s’agit de la messe de prise de possession canonique du siège épiscopal par Monseigneur Jesus RUIZ MOLINA, président de la Commission Episcopale pour les Migrants et les Réfugiés, nommé évêque de Mbaïki le 10 mars 2021 par le pape François. La messe qui a débuté à 9h30 minutes, s’est ouverte par la cérémonie d’installation du nouvel ordinaire, présidée par Monseigneur Santiago de Wit Guzman, nonce apostolique en République Centrafricaine et au Tchad.

Le rite d’installation proprement dit s’est décliné en plusieurs actes : le mot de circonstance de de Monseigneur Guerrino PERIN, administrateur apostolique et dorénavant évêque émérite de Mbaïki ; la lecture de la bulle de nomination faite par Abbé Maximin MOZANGA, vicaire général, et traduite en Sango par l’Abbé Antareze MADONGAGBA ; la remise de la crosse au nouvel évêque et son installation sur son siège épiscopal par le Nonce Apostolique.

Après l’installation, la parole a été donnée au doyen du presbyterium, Abbé Alain le Patrick MOKOPAME pour l’allocution de bienvenue au nouvel évêque. Son propos a été ponctué des gestes et signes symboliques : la remise de la carte du diocèse ainsi que des images sous forme de mitre portant les noms des 10 paroisses du diocèse : Cathédrale Sainte Jeanne d’Arc de Mbaïki, Paroisses Saint Augustin de Mbaïki, Saint Esprit de Pissa, Saint Pierre de Bagandou, Sacré Cœur de Safa, Saints Pierre et Paul de Mbata, Saint Georges de Moungoumba, Saint Michel de Boda, Sainte Famille de Ngoto, Saint Daniel Comboni de Boganangone.

S’en est suivie l’obédience au nouvel évêque. Tour à tour, les prêtres diocésains, les religieux et religieuses en mission dans le diocèse de Mbaïki, les laïcs, un couple AKA de la paroisse Saint Georges de Mongoumba, une famille chrétienne et deux représentants des jeunes du diocèse ont fait allégeance au nouvel évêque assis sur sa cathèdre.

Une fois la cérémonie d’installation achevée, Monseigneur Jesus RUIZ MOLINA a poursuivi la célébration de la messe. Son homélie a été une action de grâces au Seigneur pour cet ineffable don qu’il lui a fait en l’appelant à l’épiscopat et en le choisissant comme pasteur du diocèse de Mbaïki. Il a demandé à tous les fidèles de prier pour lui afin qu’il devienne un berger à l’image du Christ. Il considère sa nomination comme un signe d’amour entre lui et le Christ, toutes choses qui trouvent un écho dans sa devise épiscopale : « Il m’a aimé et s’est livré pour moi » (Galate 2, 20). Une devise qui est illustrée à travers le logo qu’il a choisi. L’homélie a été aussi l’occasion pour Monseigneur Jesus RUIZ MOLINA de remercier son prédécesseur pour le travail accompli pendant 27 ans en tant que pasteur fondateur du diocèse de Mbaïki.

Cette célébration a été rehaussée par la présence de plusieurs évêques : Nosseigneurs Nestor NONGO (évêque de Bosangoa et président de la Conférence Episcopale Centrafricaine), Dennis Kofi AGBENYADZI (évêque de Berberati), Miroslaw GUCWA (évêque de Bouar), Cyr Nestor YAPAUPA (évêque d’Alindao), Juan José AGUIRRE (évêque de Bangassou), Guerino Perrin (évêque émérite de Mbaïki), et Santiago de Wit Guzman (Nonce apostolique au Tchad et en République Centrafricaine).

Il y a eu également une présence non négligeable de prêtres, dont Don Natale Albino, Secrétaire de la nonciature apostolique, les religieux et religieuses. Les délégués des dix paroisses ont témoigné de leur présence avec en tête, la paroisse Saint Georges de Mongoumba où Monseigneur Jésus a eu à exercer son ministère en tant que curé.

Parmi les invités il y avait le ministre résident, S.E Jean Christophe NGUINZA, le préfet de la Lobaye, ainsi que les autorités civiles et traditionnelle et quelques particuliers.

La messe a pris fin avec une photo de famille devant la cathédrale suivie d’une collation au centre diocésaine de formation.

 

Abbé Hervé Aristide NGONGA

Secrétaire Exécutif Diocésain – CEMIR

Diocèse de Mbaïki